mardi 18 novembre 2014

Prière pour le jeudi 20 novembre 2014

Seigneur, un conducteur de bus palestinien employé par une société de bus israélienne a été trouvé mort par pendaison dans son bus au début de cette semaine. Dans la communauté palestinienne on soupçonne fortement et avec colère une agression terroriste d’extrémistes juifs et non un suicide. Mardi, plusieurs personnes ont trouvé la mort ou ont été blessées dans ce qui semble être une attaque de représailles par deux Palestiniens contre une synagogue de Jérusalem Ouest. Dieu de miséricorde, nous te prions pour que ce cycle de vengeance et de violence extrémiste prenne fin ; apporte calme et apaisement à ton peuple de Jérusalem. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Seigneur, nous te prions pour que le projet de loi sur l’État-nation juif ne soit pas soumis à la Commission législative ministérielle de la Knesset. Ce projet de loi, s’il était adopté, déclarerait Israël l’État-nation du peuple juif, et subordonnerait la démocratie à un caractère juif. Dieu de justice, nous sommes profondément inquiets de voir les pratiques discriminatoires à l’encontre des citoyens palestiniens, déjà traités en citoyens de seconde classe, acquérir alors la force d’une loi constitutionnelle. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Seigneur, près de 700 personnalités publiques israéliennes, parmi lesquelles des universitaires, d’anciens ambassadeurs, et des officiers de l’armée, ont appelé le parlement danois à reconnaître l’État de Palestine lors de son vote prochain sur la question. Nous te prions pour que le Danemark réponde positivement à cet appel courageux et pour que d’autres pays européens lui emboitent le pas, dont la France et l’Espagne, en adoptant la même position dans un avenir proche. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Seigneur, nous te sommes reconnaissants du fait que 106 retraités des services de sécurité israéliens, parmi lesquels des généraux de l’armée, aient signé une lettre au Premier Ministre israélien Benyamin Nétanyahou pour le presser de rechercher activement la paix avec les Palestiniens, disant qu’Israël dispose de la force et des moyens nécessaires à la réalisation d’une solution à deux États qui “ne comporte pas de risques pour la sécurité”. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Seigneur, nous te prions pour notre programme interreligieux “Vivre ensemble” de cette semaine avec les YWCA (association internationale de jeunes femmes chrétiennes) sur le défi auquel sont affrontés ensemble les musulmans et les chrétiens à Jérusalem. Nous te prions aussi pour la conférence du patriarche Michel Sabbah à Sabeel Nazareth et pour la rencontre de Kairos à Bethléem la semaine prochaine. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

Nous prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Cameroun, de la République de Centrafrique et de la Guinée Équatoriale. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 11 novembre 2014

Prière pour le jeudi 13 novembre 2014


Seigneur, nous te prions avec ferveur pour que l’escalade de la violence prenne fin en Israël et en Cisjordanie, y compris à Jérusalem. Cette semaine, un Palestinien d’un camp de réfugiés de Cisjordanie a poignardé à mort un soldat israélien à Tel Aviv et un autre Palestinien a poignardé plusieurs personnes près de la colonie d’Alon Shvut en Cisjordanie, tuant l’une d’entre elles. Dieu de paix nous te prions pour que les causes à la racine de la violence, l’occupation et l’oppression, ne viennent pas augmenter le nombre des actions extrêmes de part et d’autre et pour que la paix ne tarde pas à venir dans cette terre blessée. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Seigneur, les tensions ont atteint de nouveaux sommets en Galilée lorsqu’un policier a tiré sur un Palestinien et l’a tué dans une situation où ce policier, de façon évidente, ne courait aucun risque pour sa vie. Cet exemple d’usage abusif de la force illustre la discrimination que subissent, en tant que citoyens de seconde classe,  les Palestiniens qui vivent en Israël. Dieu de justice, nous te prions pour que les citoyens palestiniens d’Israël et les citoyens juifs soient traités de façon égale au regard de la loi. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Seigneur, la Commission ministérielle des Lois d’Israël a donné cette semaine son approbation à un projet de loi qui appliquerait la législation israélienne aux colons illégaux de Cisjordanie. Ce projet de loi est présenté par des députés de la Knesset qui veulent annexer les colonies implantées sur des terres palestiniennes. Le projet de loi, s’il est adopté, ne s’appliquerait pas à la majorité de la population de Cisjordanie, les Palestiniens sous occupation, qui est soumise à la rigueur oppressive de la loi militaire. Dieu, nous te prions pour qu’un coup d’arrêt soit donné à tout nouvel accaparement injuste de terres par Israël et pour que prenne fin le traitement inégal des deux populations. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Merci, Seigneur, pour les bénédictions dont tu couvres Sabeel et ses programmes, son personnel et ses bénévoles qui se dépensent sans compter, et ses communautés. Nous t’exprimons aussi notre gratitude pour les activités qui se déroulent à l’étranger en faveur de la paix et de la justice. Aux Pays-Bas va sortir cette semaine le film “Les pierres crient” sur les chrétiens palestiniens. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations de la République du Congo, du Gabon, de Sao Tomé et Principe. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 4 novembre 2014

Prière pour le jeudi 6 novembre 2014

Seigneur, Israël continue à infliger des punitions collectives aux Palestiniens qui vivent à Jérusalem : en empêchant certains Palestiniens d’aller prier à la mosquée Al Aqsa, en maintenant en détention des douzaines de jeunes Palestiniens, en harcelant de façon générale la communauté palestinienne. Bien que le Premier Ministre Benyamin Nétanyahu ait demandé aux législateurs de droite et aux militants colons juifs de se calmer, ils poursuivent leurs visites provocatrices à Al Aqsa et continuent à demander l’extension de la souveraineté israélienne sur le site. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
La semaine dernière, la jeune Pakistanaise lauréate du Prix Nobel, Malala Yousafzai, a annoncé qu’elle faisait don du montant total (50.000$) de son prix des Enfants du Monde pour aider à reconstruire les écoles de l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies) à Gaza endommagées par la récente attaque militaire d’Israël. Nous nous sentons pleins d’humilité devant son action pour sensibiliser à l’importance de la qualité de l’éducation donnée aux enfants, disant que “sans éducation, il n’y aura jamais de paix.” Puisse ce geste en inciter d’autres à suivre son exemple de générosité. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Nous te disons notre gratitude pour la reconnaissance par le gouvernement suédois de l’État de Palestine et pour le vote du sénat d’Irlande pressant le gouvernement irlandais de faire de même. Seigneur, nous te prions pour que d’autres pays accomplissent la même démarche en faisant le choix de la paix et pour qu’ils viennent soutenir l’autodétermination du peuple palestinien. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Seigneur, en accueillant notre nouveau directeur intérimaire, le Rev. William Roberts, nous te remercions pour l’énergie et la compétence qu’il vient mettre au service de la famille Sabeel. Nous te prions aussi pour les nombreux programmes et évènements de cette semaine : une rencontre de jeunes à Nabi Musa/Mar Saba, le lancement du livre de Sabeel et du Centre Al-lika sur la résistance non-violente, et une retraite de communauté dans le village vidé de sa population d’Ein Karem. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Burundi, de la République Démocratique du Congo et du Rwanda. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.