mercredi 27 mai 2015

Prière pour le jeudi 28 mai 2015



  La semaine dernière, le premier ministre d'Israël a annoncé le gel d'une mesure qui aurait interdit aux Palestiniens de circuler en Cisjordanie dans des autobus israéliens, ce qui revenait à pratiquer une véritable ségrégation entre les voyageurs sur une base de race et d'identité nationale. Seigneur, nous prions pour la fin de cette application discriminatoire de la loi en ces temps d'occupation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
•  Au cours de heurts dans le camp de réfugiés de Shuafat, un garçon de 10 ans a été atteint par une balle caoutchoutée des forces israéliennes, lui causant des fractures au crâne et à la mâchoire ainsi que la perte de l'œil gauche. Seigneur, donne-nous le courage d'être avec ceux qui sont vulnérables et opprimés, et de ne jamais oublier la perte de l'innocence sous l'occupation. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Les élèves de Palestine et d'Israël terminent, en ce moment, l'année scolaire et nombre d'entre eux, à la fin de l'enseignement secondaire, passent les examens nationaux qui détermineront leur avenir. Seigneur, nous t'en supplions, donne à ces jeunes gens la clarté d'esprit - en dépit des incertitudes qui sont leur lot quotidien - pour réussir leurs épreuves et que les grandes vacances soient un repos bienvenu pour tous les enfants. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Seigneur, nous te prions pour nos programmes de cette semaine, et surtout pour la retraite des femmes à Aïn Karem qui fait écho au  Magnificat de Marie, et à la récente canonisation de deux religieuses palestiniennes du 19ème siècle, les deux premières saintes palestiniennes de l'ère moderne. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
  Nous prions, avec le Conseil œcuménique des Églises, pour le Botswana et le Zimbabwe. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 19 mai 2015

Prière pour le jeudi 21 mai 2015



·       La semaine dernière, le Vatican a officiellement reconnu l’État de Palestine par la signature d’un traité entre eux deux. Cette nouvelle est arrivée à peine quelques jours avant la canonisation par le Pape François de religieuses palestiniennes du 19° siècle, les premières saintes palestiniennes des temps modernes. Seigneur, nous sommes reconnaissants pour l’espérance et la joie que leur sainteté a procurées au peuple palestinien, et pour l’inspiration qu’elles ont donnée par leurs vies consacrées au service de Dieu et de la communauté. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
·       Des milliers de jeunes israéliens, appartenant principalement à des « yeshivas » (ndt. écoles rabbiniques) de la droite politique, ont dansé et chanté dans les quartiers musulmans de la Vieille Ville au cours de l a « Marche des Drapeaux » qui se déroule annuellement pour la « Journée de Jérusalerm ». Cette Marche marque la confiscation de Jérusalem-Est au cours de la guerre des Six Jours, en 1967, et ensuite son annexion ; mesure qui n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. Seigneur, nous té prions qu’au lieu de déclarer Jérusalem capitale du « seul peuple juifs » et de manifester sa domination sur la population palestinienne locale, les dirigeants israéliens et les partis politiques de droite recherchent un paix fondée sur la justice. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
·       En Cisjordanie, la semaine passée, un photographe a pris des images très choquantes de soldats israéliens aspergeant un jeune enfant avec de "l’eau de salaud" (ndt. eau souillée) au cours de la marche hebdomadaire organisée dans la ville de Kafr Qaddum. Seigneur, nous te prions pour les Palestiniens, notamment les enfants, qui vivent dans des conditions dangereuses et inhumaines, soumis à la puissance militaire d’Israël. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
·       Seigneur, nous te prions pour nos programmes de cette semaine, notamment le voyage éducatif à Jérusalem, organisé pour les jeunes par Sabeel Jérusalem-Nazareth. Nous te demandons également d’accorder ta bénédiction pour le « Voyage de Témoignage » prévu en Terre-Sainte en novembre 2015, sous la direction du fondateur de Sabeel et père de la Théologie palestinienne de ;la Libération, le Rév. Naïm Ateek. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.
·       Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les pays du Malawi et de Zambie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

mardi 12 mai 2015

Prière pour le jeudi 14 mai 2015



► Ce vendredi les Palestiniens célèbrent le jour de la Nakba, la catastrophe qui leur a été infligée lors de la création de l’État d’Israël en 1948. En célébrant ce jour, nous nous souvenons des réfugiés palestiniens et des Palestiniens vivant en diaspora qui ont été chassés de leurs maisons et de leurs villages et à qui on a refusé le droit au retour. Seigneur, nous te prions pour ces gens sans terre, et te demandons de donner aux artisans de paix la force de rechercher pour les réfugiés une solution juste basée sur le droit international. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

► La semaine dernière, le Premier Ministre israélien Benyamin Nétanyahu mettait la dernière main à la constitution d’un gouvernement de coalition de droite lors de l’annonce d’un projet de construction de 900 logements dans la colonie juive de Ramat Shlomo à Jérusalem Est. Cette semaine aussi, 23 maisons du quartier de Sémiramis à Jérusalem-Est recevaient des autorités israéliennes des ordres de démolition. Seigneur, nous te prions pour que la communauté internationale ne se contente pas de condamner les constructions ininterrompues de colonies illégales sur des terres palestiniennes, mais pour qu’elle prenne des mesures pour y mettre fin afin d’arriver à une paix juste. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

► La Cour suprême d’Israël a rejeté une demande de résidents du village bédouin non reconnu de Umm al-Hiran qui protestaient contre leur déplacement et la démolition de leur implantation – afin de construire à la place une ville nouvelle pour des habitants juifs. Seigneur, nous sommes choqués par cette décision de la Cour suprême qui déclare que la terre appartient à l’État et prolonge ainsi l’injustice historique perpétrée contre les communautés bédouines que l’on arrache à leurs terres. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

► Seigneur, nous t’adressons nos prières pour nos programmes de cette semaine, avec le lancement à l’université de Birzeit de notre livre sur la résistance non-violente dans l’islam et dans le christianisme et le déplacement de Sabeel Nazareth à Bethléem pour y visiter le Musée d’Histoire naturelle de Palestine et le Monastère de Marie de Jésus crucifié. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

► Nous te prions en union avec le Conseil œcuménique des Églises pour les populations du Kénia et de Tanzanie. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.