jeudi 31 mars 2011

Prière pour le jeudi 31 mars

Ø Portons dans notre prière chacun de ceux dont la vie a été atteinte par la récente vague de violence des semaines passées. Souvenons-nous en particulier de tous ceux qui ont été blessés ou tués dans l’attentat à la bombe non revendiqué à Jérusalem Ouest vendredi dernier, dans les bombardements aériens israéliens sur Gaza, par des projectiles lancés depuis Gaza sur Israël et par la violence et le harcèlement continuel des Palestiniens de Cisjordanie de la part des colons et de l’armée.

Ø Prions pour la résistance non-violente qui se poursuit contre l’occupation illégale par Israël, contre la colonisation, contre les expropriations de terres au moment où les gens en Israël, en Palestine et partout dans le monde ont célébré le jour de la terre ce mercredi 30 mars, en nous souvenant de cette grève de protestation de 1976 contre l’expropriation massive de terres au cours de laquelle les forces de sécurité israéliennes avaient tué six jeunes citoyens palestiniens d’Israël. Prions aussi pour l’égalité de tous les citoyens de l’État d’Israël qui souffrent de plus en plus de racisme et de discrimination ; cela vient d’être mis en évidence par des lois récemment adoptées, dont une loi rendant illégale la commémoration de la Nakba par tout organisme recevant des fonds publics (le mot arabe Nakba désigne la “catastrophe” subie par les Palestiniens en 1948), dont aussi une loi autorisant de petites communautés en Israël à écarter des nouveaux résidents potentiels qui ne seraient pas “conformes au tissu social” de la communauté, dont encore une loi qui donne à la Cour Suprême d’Israël le pouvoir de révoquer la citoyenneté de quiconque n’est pas considéré comme loyal à l’état.

Ø Continuons à prier pour tous ceux qui appellent à plus de libertés et de réformes, en particulier pour les populations de Syrie et de Jordanie alors que les réactions gouvernementales aux protestations se font plus violentes et mortelles. Prions pour que les annonces de réformes prochaines en Jordanie et la démission mardi du gouvernement en Syrie soient suivies de réformes et de changements démocratiques plus sérieux.

Ø Dix responsables de Kairos Palestine, dont le Rev. Naim Ateek, vont faire un voyage en Afrique du Sud au cours des prochaines semaines pour informer les Sud-Africains sur le travail de Kairos Palestine et pour mettre en commun les temps forts de leurs Kairos respectifs. Prions pour que ce voyage en Afrique du Sud se passe harmonieusement et qu’il soit un temps instructif et stimulant d’enseignements à tirer du travail pour l’égalité des uns et des autres dans leurs propres situations.

jeudi 24 mars 2011

Prière pour le jeudi 24 mars

Ø Prions pour l’initiative enthousiasmante des jeunes qui a conduit des milliers d’entre eux à se rassembler à Bethléem, Gaza, Ramallah et dans d’autres villes pour appeler à l’unité entre les gouvernements de Cisjordanie et de Gaza et pour exiger la fin de l’occupation israélienne. Prions aussi pour les manifestants “jeunant pour l’unité” jusqu’à ce que les dirigeants du Fatah et du Hamas se décident à agir. Puissent le courage et la force de ce mouvement du 15 mars durer et conduire à l’unité dans cette région divisée.

Ø Prions en particulier pour ceux qui ont été empêchés de se rendre dans les hôpitaux, les écoles, leurs lieux de travail, dans leur famille ou chez des amis ou qui ne l’ont pu qu’au prix de grandes difficultés parce que les points de contrôle étaient totalement ou partiellement fermés en raison des congés juifs de Pourim. Comme les dates de la Pâque juive et des Pâques chrétiennes coïncident cette année, prions pour que les fidèles de toutes les religions aient la possibilité d’accéder à leurs lieux saints pendant leurs congés et pour qu’advienne le jour où les points de contrôle, en particulier ceux qui séparent les Palestiniens des Palestiniens, ne seront plus là.

Ø Continuons à prier pour le peuple de Libye où la violence et les morts de civils augmentent du fait de la lutte entre les forces de l’opposition et de la coalition internationale et le régime de Kadhafi ; continuons aussi à prier pour les populations de Bahrein, de Syrie, du Yémen et d’autres pays. Prions pour que tous les pouvoirs entendent les appels réels des populations à la liberté et à la démocratie ainsi qu’à une rapide désescalade de la violence.

Ø Lundi était la Journée des Mères chez les Palestiniens et dans la plupart des pays arabes. Prions pour toutes les mères et futures mères qui maintiennent l’intégrité du tissu familial et social dans des conditions extrêmement difficiles, pour les femmes de religion et de nationalité différentes qui travaillent ensemble pour la paix dans la justice et pour les organisations qui soutiennent les mères et les femmes dans la région.

mercredi 16 mars 2011

Prière pour le jeudi 17 mars

Ø Portons dans notre prière les parents et les amis des membres de la famille Fogel qui ont été assassinés de façon horrible vendredi dernier dans la colonie israélienne illégale d’Itamar, près de Naplouse. Pendant que l’enquête se poursuit sans suspects évidents, prions pour que les meurtriers soient rapidement appréhendés et jugés.

Ø Souvenons-nous aussi des familles palestiniennes qui ont souffert d’attaques violentes de colons protégés par l’armée israélienne pour venger le meurtre d’Itamar la semaine dernière, même si ceux qui ont commis le crime sont toujours inconnus. Prions pour que le cycle de violence, rendant le mal pour le mal, soit brisé.

Ø Accompagnons de nos prières tous ceux qui, au Japon, subissent le traumatisme et les dommages entraînés par le tremblement de terre majeur de vendredi dernier, les répliques, le tsunami et la crise nucléaire qui en résulte. Prions particulièrement pour la consolation et le soulagement de ceux qui ont perdu des êtres chers, leurs maisons et leurs lieux de travail, pour la sécurité de tous face au danger d’irradiation nucléaire, pour la lucidité et la force de ceux qui doivent réagir à ce désastre, dont ceux qui travaillent à maîtriser les problèmes nucléaires. Souvenons-nous aussi des installations nucléaires dans le monde, dont beaucoup sont implantées dans des zones sujettes à des tsunamis ou à des tremblements de terre, et prions pour les populations et les hommes politiques au moment où la question de la sécurité des centrales nucléaires est réexaminée.

Ø Prions pour tous les participants et responsables des programmes de Sabeel en cours et prochains. Mardi, Sabeel a lancé son programme de Carême pour la communauté ; l’accent mis cette année sur le jeûne, la charité et la prière comportera des visites dans les maisons de soins et les orphelinats au cours des trois prochaines semaines, et aussi la participation au Chemin de Croix Contemporain ; De plus, vendredi et samedi prochain de jeunes adultes de Jérusalem, de Nazareth et de Cisjordanie se rassembleront à Beit Jala pour y planter des oliviers.

mercredi 9 mars 2011

Prière pour le jeudi 10 mars

Ø Prions avec les populations de la Libye et des autres pays où il y a des soulèvements dans la région. Alors que le monde célèbre cette semaine la Journée des Femmes, souvenons-nous particulièrement des femmes qui sont dans des lieux de conflit, car les charges les plus lourdes tombent souvent sur les épaules des femmes en lutte pour la survie de leurs familles. Prions pour leur sécurité et leur force et pour que le monde cherche des options non violentes de soutien aux appels et aux actions de la population pour la liberté et la démocratie.

Ø L’évêque anglican de Jérusalem, Suheil Dawani, ainsi que son épouse et sa plus jeune fille, se sont vus refuser par le gouvernement israélien le renouvellement de leur “statut de résidence temporaire” à Jérusalem. Prions pour l’évêque Suheil, sa famille et la communauté ecclésiale tandis qu’ils font appel de cette mesure auprès de la justice israélienne, tout en continuant à servir la communauté chrétienne de Jérusalem. (http://fosna.org/content/episcopal-bishop-jerusalem-denied-temporary-residency-status)

Ø Au moment d’entrer dans le temps du carême, prions pour les Chrétiens du monde entier, et en particulier pour que les Chrétiens palestiniens aient la liberté de venir à Jérusalem célébrer cette période sainte. En ce temps de reconnaissance de notre faiblesse et de celle du monde, prions pour la préparation de nos cœurs, de nos intelligences, de nos corps et de nos actes à recevoir le message rédempteur que nous ne devons pas craindre la mort, mais que nous pouvons trouver dans la résurrection la force de vaincre.

Ø Prions pour que Dieu guide et inspire Sabeel au moment d’entrer dans une nouvelle période, pour le réexamen de nos programmes au sein de la communauté palestinienne et internationale à la lumière de ce que nous avons appris concernant la contestation des puissances dominantes au cours de la 8ème Conférence Internationale de Sabeel à Bethléem.

vendredi 4 mars 2011

Prière pour le jeudi 3 mars

Ø Prions pour toutes les existences touchées par la 8ème Conférence Internationale de Sabeel qui s’est achevée la semaine passée, pour la sécurité de ceux qui voyagent et la force et un encouragement pour tous à utiliser les connaissances acquises et les témoignages de vie reçus à la conférence pour contester les puissances dominantes sous toutes leurs formes et en tous lieux. Nos prières se poursuivent par la déclaration de la conférence :

À nos amis et à toutes les personnes de bonne volonté

Au moment où les marges des puissances dominantes commencent à se fissurer dans le monde arabe, la 8ème Conférence Internationale de Sabeel s’est réunie à Bethléem derrière les murs de prison du pouvoir des puissances dominantes. Nous les participants, 300 personnes de 15 pays, nous sommes rencontrées du 23 au 28 février 2011 pour échanger sur le thème “Contestation des puissances dominantes : Dieu, Fidélité et Résistance,”dans le cadre des effets inévitables et cruels du pouvoir ds puissances dominantes sur le peuple palestinien et sa terre.

Nous avons entendu comment Jésus a résisté à l’arrogance, à la violence et à la répression des puissances dominantes et comment il est devenu pour nous un modèle lorsqu’il a chassé les changeurs et affirmé l’indépendance du peuple à l’égard de César. Jésus nous aide à surmonter la peur et se tient à nos côtés contre les puissances dominantes. Nous devons suivre son exemple et prier pour avoir son courage dans la résistance au pouvoir des puissances dominantes, en nous solidarisant avec les plus pauvres et les plus opprimés.

Nous avons rencontré les victimes des puissances dominantes dans les camps de réfugiés, aux check-points et dans leurs maisons, où ils persévèrent courageusement face à une oppression qui ne se relâche pas. Nous les avons vus résister à l’usurpation de leurs maisons, de leurs champs et de leur eau, nous incitant à affronter les puissances dominantes dans nos propres pays et en Terre Sainte.

Nous apportons notre soutien au document Kairos Palestine et encourageons tous les Chrétiens à le lire (la version française est proposée sur le site www.chretiensdelamediterranee.com). Face aux causes profondes du conflit, ce document incite tous les Chrétiens et toutes les personnes de bonne volonté à aider à mettre fin à l’occupation militaire qui prive les Palestiniens de leurs droits et condamne les deux peuples, les Israéliens et les Palestiniens, à une dégradation de leur humanité. Nous considérons le boycott et le désinvestissement comme des outils non-violents pour la justice, la paix et la sécurité pour tous. Nous disons aux Églises : venez et voyez. Vous ferez connaissance avec les réalités et les gens de cette terre, Palestiniens comme Israéliens.

Notre message à la communauté internationale est de mettre un terme à la règle des deux poids, deux mesures, et exige l’application du droit international et des résolutions des Nations Unies concernant le conflit israélo-palestinien.

Au moment de quitter cette conférence nous tenons les États-Unis responsables des obstacles qu’ils ont mis sur le chemin de la paix, en particulier leur véto à la résolution condamnant la colonisation israélienne, contrairement à leur politique déclarant les colonies illégales.

Nous rapporterons tout ce que nous avons vu et appris ici à nos maisons et à nos familles, à nos Églises et à nos gouvernements, ainsi que les défis que nous avons acceptés pour nous-mêmes et pour nos communautés.

Bethléem, Palestine
28 février 2011