samedi 24 décembre 2011

Message de Noël de Kairos Palestine

En ce temps où nous échangeons des chants de Noël et des vœux, en faisant mémoire de la naissance du Sauveur, Jésus-Christ, dans une crèche à Bethléem, nous, à Kairos Palestine, lançons notre message de Noël en référence à la nouvelle annoncée en premier aux bergers de Beit Sahour puis, de là, au reste du monde :
“Soyez sans crainte, car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle qui sera une grande joie pour tout le peuple… Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et sur la terre paix pour ses bien-aimés ! (Luc 2 : 10-14)
Comment la joyeuse proclamation de : “Paix sur la terre”, “Les hommes (l’humanité) objet de sa bienveillance” et “Gloire à Dieu” est-elle devenue des paroles prononcées par les lèvres de gens dépourvus de cœur et d’attention, sans comportement perceptible de bienveillance, dépourvus de volonté, de détermination et de courage pour mettre en oeuvre “les choses qui vont dans le sens de la paix” ? Pourquoi l’injustice et l’oppression l’emportent-elles encore ? Et où se sont évanouies l’empathie, la bienveillance, la compassion et les valeurs morales ? Comment peut-il y avoir la paix quand il n’y a aucune justice et lorsque l’humanité a perdu la foi, l’espérance et l’amour ? Quand l’humanité va-t-elle de nouveau glorifier Dieu et voir que les “pouvoirs” en place ne vont pas durer ?
Il y a deux ans, lorsque Kairos a publié son document “Un moment de vérité”, il a immédiatement recueilli l’adhésion d’honnêtes artisans de paix qui l’ont adopté, qui ont accepté la coûteuse fidélité les conduisant à tenir ferme dans leur résistance à l’occupation israélienne comme à un mal qui détruit la part de nature divine tant chez l’opprimé que chez l’oppresseur. Le document affirmait clairement que la Foi en Dieu le Miséricordieux, l’Espoir de la transformation et de la conversion des cœurs, l’Amour du prochain sont trois principes essentiels pour notre route et notre combat pour la paix harmonieuse sur la terre annoncée par le message des anges il y a plus de 2000 ans.
Au début de ce mois de décembre et pendant l’Avent, nous avons célébré la transformation de la vision du document Kairos en un “Mouvement pour une justice mondiale”. Au cours de cette célébration, avec de nombreux amis et supporters, nous avons lancé un appel aux Églises et à tous les gens du monde qui aiment la paix à travailler inlassablement à mettre fin à l’occupation israélienne et à faire advenir une paix juste dans la région, en mettant l’accent sur le refus non-négociable :
-    Du silence et des positions tièdes d’Églises et d’organisations en ce qui concerne la complicité de crimes contre l’humanité
-    Des investissements qui apportent un soutien à l’occupation
-    Des justifications théologiques qui apportent un soutien à l’injustice politique, dénaturant ainsi la Bonne Nouvelle
-    De la peur d’élever une voix prophétique
-    Des pèlerinages tendancieux qui ignorent l’existence des Palestiniens.
À l’approche de Noël, Kairos Palestine exprime sa sincère reconnaissance et sa gratitude à ses amis et soutiens pour leurs efforts sincères en faveur de la paix, en commençant par Bethléem où le message a été annoncé il y a plus de deux mille ans. Déclarons ensemble : “Oui, nous avons raison de nous réjouir, parce que nous pouvons voir l’étoile au-dessus de la crèche, la lumière qui, en pénétrant dans le tunnel sombre et sans fin, met en évidence les réalités de l’injustice et de l’oppression.”

mercredi 21 décembre 2011

Prière pour le jeudi 22 décembre

► La violence extrême de colons a continué à s’exercer cette semaine à Hébron et Naplouse et dans leurs environs. Des pierres lancées par des colons juifs illégaux ont aussi frappé le bus rempli d’étudiants du collège biblique de Bethléem à son retour d’un concert de chorale. La violence des colons contre les Palestiniens s’est accrue de 50% en 2011 ; elle a semé la terreur chez les gens et dans les terres agricoles, causant des dommages considérables aux biens. Au cours de ce seul mois, trois mosquées près de Ramallah, de Jérusalem et de Salfit ont été incendiées et couvertes de graffitis racistes, prions pour que le gouvernement prenne ses responsabilités en mettant fin à ces violences plutôt que de rendre ces attaques possibles puis de protéger les colons des poursuites. Prions Dieu pour qu’il change le cœur des colons. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

► Les gens dans toute la Palestine se sont réjouis de la libération en début de semaine de 550 prisonniers politiques supplémentaires des prisons israéliennes dans le cadre de l’accord d’échange de prisonniers conclu entre le Hamas et Israël. Parmi les prisonniers il y avait 55 enfants et 6 femmes. Prions pour leur rapide réintégration dans la société et pour plus de sagesse. Prions pour la libération de tous les prisonniers politiques. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

► Prions pour tous ceux qui doivent rassembler des éléments de vie et de mort après la fin officielle de la guerre menée en Irak par les États-Unis. À la vue des effets de cette guerre qui a fait rage pendant 9 années et détruit des millions de vies, nous sommes dans la peine. Prions pour la population d’Irak qui doit faire face à un avenir incertain et qui cherche à reconstruire après cette guerre injuste. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

► Le temps de Noël se déroule en Israël-Palestine avec de nombreuses célébrations conduites des jours différents par des catholiques romains et des protestants, des chrétiens arméniens et orthodoxes. Alors que nous avons le privilège de recevoir des gens du monde entier pour la célébration de la naissance de Jésus, nous déplorons le fait que de nombreuses familles palestiniennes sont dans l’impossibilité de se réunir à cette occasion, parce qu’elles n’ont pas reçu des permis de déplacement pour quitter la Cisjordanie. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

► Prions avec le Conseil Œcuménique des Églises pour le Ghana et le Nigeria. Rendons grâce à Dieu pour leurs apports à la famille des croyants du monde entier, et prions pour que leurs besoins soient satisfaits. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

jeudi 15 décembre 2011

Prière pour le jeudi 15 décembre

► Prions pour la célébration de Noël de la communauté Sabeel de Nazareth cette semaine, malgré les mesures discriminatoires anti-chrétiennes récentes dans la région. Le maire de Nazareth Illit, ville israélienne de 40.000 habitants dont une minorité de 7% de Chrétiens arabes, a décidé d’interdire les arbres de Noël sur le domaine public. Qualifiant Nazareth Illit de “ville juive” il a promis de maintenir l’interdiction aussi longtemps qu’il serait maire. Prions pour que tous les gens de bonne volonté animés d’idéaux démocratiques rejettent ce racisme et laissent de la place aux Chrétiens pour célébrer leur fête en paix. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
► Prions pour le dîner de Noël de Sabeel Jérusalem samedi. Le clergé local de diverses confessions chrétiennes, des travailleurs internationaux et des membres de la communauté de toutes conditions sociales vont se réunir pour partager nourriture, amitié et chants. Prions pour que Dieu soit glorifié par notre célébration. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
► Jésus disait aux femmes éplorées, “Oh filles de Jérusalem ! Ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants.” Nous nous joignons à la famille et aux amis éplorés pour pleurer la mort du militant non-violent de 28 ans Mustafa Tamimi. Tué par une grenade lacrymogène tirée en plein visage à bout portant, Mustafa est mort à Nabi Saleh au cours d’une manifestation de protestation contre l’expansion de colonies israéliennes illégales. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
► Israël a construit de nouveaux éléments du mur de séparation autour des habitants du camp de réfugiés de Shu’afat. Cette portion du mur traverse le domaine municipal, séparant 40.000 contribuables palestiniens de Jérusalem du reste de la ville. L’accès à Jérusalem depuis le camp de Shu’afat, comme le retour, ne peuvent se faire que par un seul point de contrôle gardé par les Forces Israéliennes de Défense. Nous sommes découragés par l’existence du mur, et encore davantage frustrés par son passage à travers la ville. Aussi longtemps que le mur existera, la paix continuera à se faire attendre. Prions pour que le mur soit démantelé. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.
► Cette semaine, la ville de Bethléem se prépare à recevoir des pèlerins de Noël du monde entier. Prions pour que chaque pèlerin soit profondément ému par cette visite. Prions pour que leur contact direct avec la terre du Seigneur les incite à œuvrer pour la fin de l’occupation impériale de ce lieu. Seigneur, dans Ta miséricorde, entends notre prière.

vendredi 9 décembre 2011

Prière pour le jeudi 8 décembre

>> « La sagesse crie tout fort dans la rue, sa voix s'élève dans les places... » Nous crions avec elle aujourd'hui en pleurant sur le harcèlement sexuel et le viol des femmes. Plusieurs cas de viols caractérisés et de meurtres au Liban, en Afghanistan, et en Palestine ont été révélés cette semaine, nous replaçant devant le combat quotidien pour la justice. Ils révèlent ce que la majorité des femmes subissent dans le monde. Prions pour que les auteurs de la violence à l'égard des femmes soient tenus responsables de leurs actes. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

>> Cette semaine, des célébrations en Palestine et dans le monde ont mis à l'honneur les dons et qualités de ceux qui n'ont pas des capacités normales. Nous sommes reconnaissants pour les manifestations culturelles et les initiatives politiques organisées par des militants handicapés physiques ou handicapés mentaux, en vue de mettre en évidence les problèmes et les droits des Palestiniens n'ayant pas des capacités normales, et de présenter les avantages que l'on pourrait tirer de leur intégration dans tous les domaines de la vie sociale. Nous demandons à Dieu son aide pour créer une société plus aimante à leur égard, et nous souffrons de la situation qui leur est faite à cause de leur handicap (les initiatives de l'armée israélienne lors de la première Intifada, et son opération « Plomb durci ont laissé derrière elles beaucoup de Palestiniens paralysés). Prions pour la reconnaissance et le droit de tous les citoyens. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.

>> Nous sommes reconnaissants d'avoir la chance de vivre une nouvelle fois l'Avent, et de célébrer la venue de Jésus-Christ dans le monde. Prions pour que le message de Noël que nous avons publié cette semaine inspire les paroles et les actes partout dans le monde, en cette saison de fêtes, Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière. 
(Accès à : http://sabeel.org/events.php?eventid=237)

>> Il est plus facile d'attendre avec d'autres. Les divers programmes de Sabeel ont réuni leurs efforts pendant la période de l'Avent. Prions pour le tout prochain programme des femmes et du clergé réunis, à Jéricho, et pour la prochaine rencontre des femmes à Nazareth. Que la foi de chacun des participants soit fortifiée par leurs compagnons de route. Seigneur, dans ta miséricorde, entends notre prière.