VIE DE L'ASSOCIATION

                                          BULLETIN D’ ADHÉSION - COTISATION
                                                A renvoyer avec le chèque correspondant au trésorier:
                                              Guy FABREGUETTES, 7 Bd. ANDRÉ DELORME 84000 AVIGNON

 
NOM . . . . . . . . . . . . . . . . . .                                                 PRÉNOM . . . . . . . . . . . .

Adresses postale :


Téléphone :                                                     Courriel :

adhère à l’association « Amis de Sabeel-France ».
Pour l’année civile 2015, je m’acquitte de ma cotisation de :
20 €, comme membre adhérent. *
30 € ou plus, comme membre bienfaiteur.* 
 

* Rayer la mention inutile           Libeller le chèque à l'ordre des  "Amis de Sabeel France". 

                                                     A                                                           , le
                                                     Signature:

 

 

                   STATUTS DE L' ASSOCIATION  «AMIS DE SABEEL – FRANCE»

Assemblée constitutive du 17.06.2010
Déclaration à la Préfecture de Vaucluse, le 29.06.2010
Publication au J.O.A.F.E., le 17.07.2010, p. 3515, n° 1544

TITRE 1 : PRÉSENTATION DE L’ASSOCIATION

Article 1 : Constitution et dénomination
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la Loi 1901, ayant pour titre : AMIS DE SABEEL - FRANCE

Article 2 : Objet
Cette association a pour objet de :
1- représenter en France le Centre oecuménique de Théologie de la Libération SABEEL, à Jérusalem et Nazareth.
2- faire connaître ses travaux, diffuser sa réflexion, et y contribuer.
3- développer la solidarité avec le Centre Sabeel, et avec les Églises ou communautés chrétiennes palestiniennes en Palestine et en Israël.
4- organiser en France, en Palestine ou en Israël, des rencontres avec les membres de SABEEL, et plus généralement avec des chrétiens palestiniens.
5- favoriser le dialogue théologique et éthique entre croyants musulmans, juifs et chrétiens.

Article 3 : Siège social
Le siège social est fixé à Avignon, département de Vaucluse. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d'administration.

Article 4 : Moyens d’action
Les moyens d’action de l’association sont notamment:
1- les publications, les cours, les conférences, les réunions de travail.
2- l’organisation de manifestations et toute initiative pouvant aider à la réalisation de l’objet de l’association.
3- la vente permanente ou occasionnelle de tous produits ou services entrant dans le cadre de son objet ou susceptible de contribuer à sa réalisation.
4- toute activité entrant dans le cadre de son objet ou susceptible de contribuer à sa réalisation.

Article 5 : Durée de l’association
La durée de l’association est illimitée.

Article 6 : Solidarités
L’association développe son activité en partenariat avec :
- la Fédération protestante de France.
- le Conseil oecuménique des Églises.
- le Conseil des Églises du Moyen Orient.
- l’association « Chrétiens de la Méditerranée – Dialogue et Solidarité ».
- l'Action Chrétienne en Orient.
- et toute autre association à caractère oecuménique en vue de la réalisation de son objet.

TITRE II : COMPOSITION DE L’ASSOCIATION

Article 7 : Composition de l’association
L’association se compose de membres d'honneur, de membres bienfaiteurs et de membres adhérents à jour de leur cotisation.
Les membres d'honneur sont désignés par l'Assemblée Générale pour les services qu'ils ont rendus ou rendent à l'association. Ils sont dispensés du paiement de la cotisation annuelle et ont le droit de participer à l'Assemblée Générale avec voix consultative.
Les membres bienfaiteurs acquittent une cotisation spéciale fixée par l'Assemblée Générale et ont le droit de participer à l'Assemblée Générale avec voix délibérative.
Les membres adhérents, personnes physiques ou morales, acquittent une cotisation fixée annuellement par l'Assemblée Générale. Ils sont membres de l'Assemblée Générale avec voix délibérative.

Article 8 : Admission et adhésion
Pour faire partie de l’association, il faut adhérer aux présents statuts et s’acquitter de la cotisation dont le montant est fixé par l’Assemblée Générale. Le conseil d’administration pourra refuser des adhésions.

Article 9 : Perte de la qualité de membre
La qualité de membre se perd par :
- la démission adressée par écrit au président de l'association.
- le décès.
- la radiation pour non payement de cotisation.
- l'exclusion ou radiation, prononcées par le Conseil d'administration pour infraction aux statuts ou pour motif portant préjudice aux intérêts moraux et matériels de l'association, ou pour motif grave.

Article 10 : Responsabilité des membres.
 Aucun des membres de l’association n’est personnellement responsable des engagements contractés par elle. Seul le patrimoine de l’association répond de ses engagements. En matière de gestion, la responsabilité incombe, sous réserve d’appréciation souveraine des tribunaux, aux membres du conseil d’administration et aux membres de son bureau.

TITRE III : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT

Article 11 : Assemblée Générale ordinaire
1- L'Assemblée Générale ordinaire se réunit au moins une fois par an et comprend tous les membres de l’association à jour de leur cotisation. Chaque membre présent pourra recevoir au maximum deux pouvoirs de membres absents, à jour de leurs cotisations.
2- Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par écrit, ou par voie d'Internet sous réserve d'accusé de réception. L'ordre du jour est inscrit sur les convocations.
3- L'Assemblée Générale, après avoir délibéré, se prononce sur le rapport moral ou d’activité.
4- Elle approuve les comptes de l’exercice clos et le budget de l’année.
5- Elle peut nommer tout vérificateur aux comptes, pris hors du conseil d'administration, pour la durée du mandat du conseil d'administration, pour examiner les comptes et en faire rapport devant elle.
6- Elle délibère sur les orientations à venir. Elle pourvoit à la nomination ou au
renouvellement des membres du conseil d’administration. Elle fixe aussi le montant
de la cotisation annuelle.
7- Les membres de l’association peuvent obtenir l’inscription d’une question à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale suivante. La demande sera faite par écrit, signée par le quart des membres de l’association au moins, à jour de leurs cotisations.
8- Les décisions de l’Assemblée sont prises, à main levée, à la majorité des membres présents ou représentés. Elles peuvent être prises à bulletin secret à la demande d’un membre.

Article 12 : Conseil d’administration.
L’association est dirigée par un Conseil d’administration de 6 à 12 membres élus pour 4 années. Les membres sortants sont rééligibles dans les limites fixées par le règlement intérieur. Le Conseil d’administration est renouvelé par moitié, tous les 2 ans. Au premier renouvellement, les membres sortants sont désignés par le sort.
En cas de vacances de poste, le Conseil d’administration pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif à la prochaine Assemblée Générale. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés.
Les mineurs de plus de 16 ans sont éligibles au conseil d’administration mais non au bureau.

Article 13 : Réunion du Conseil d'administration
Le conseil d’administration se réunit au moins 2 fois par an et toutes les fois qu’il est convoqué par le président ou sur demande écrite au président de l'association d'au moins un quart de ses membres.
Le président convoque par écrit les membres du conseil d’administration aux réunions en précisant l’ordre du jour.
Les décisions sont prises à la majorité des voix des présents. En cas de partage, la voix du président est prépondérante. Le vote par procuration n’est pas autorisé.
La présence ou la représentation de la moitié des membres au moins est nécessaire pour que le conseil d’administration puisse délibérer valablement.

Article 14 : Pouvoir du Conseil d'administration
Le conseil d’administration est investi des pouvoirs les plus étendus dans les limites de l’objet de l’association et dans le cadre des résolutions adoptées par l’Assemblée Générale. Il peut autoriser tous actes ou opérations qui ne sont pas statutairement de la compétence de l’Assemblée Générale ordinaire ou extraordinaire.
Il est chargé :
1- de la mise en oeuvre des orientations décidées par l'Assemblée Générale.
2- de la préparation des bilans, de l'ordre du jour et des propositions de modification du règlement intérieur présentées à l'Assemblée Générale.
3- de la préparation des propositions de modifications des statuts présentées à l'Assemblée Générale extraordinaire.
Il autorise le président à ester en justice par vote à la majorité des deux tiers des membres composant le Conseil d'administration.
Le Conseil d'administration peut déléguer tel ou tel de ses pouvoirs, pour une durée déterminée, à un ou plusieurs de ses membres, en conformité avec le règlement intérieur.

Article 15 : Bureau
Le conseil d’administration choisit parmi ses membres un bureau composé de :
- Un(e) président(e).
- Un(e) ou des vice-présidents(es).
- Un(e) trésorier(e), et éventuellement un(e) adjoint(e).
- Un(e) secrétaire, et éventuellement un(e) adjoint(e).
Le bureau prépare les réunions du Conseil d'administration dont il exécute les décisions et traite les affaires courantes dans l'intervalle des réunions du Conseil d'administration.

Article 16 :
Le Conseil d’administration peut élire un Comité d’Honneur. Celui-ci élira son président.

Article 17 : Sectorisation
L’association pourra créer divers groupes locaux ou commissions qui rendront compte de leur activité au conseil d’administration, et à l’Assemblée Générale sur sa demande.
Un règlement intérieur en fixera l’organisation.

Article 18 : Rémunération
Les fonctions de membres du Conseil d'administration sont bénévoles; seuls les frais et débours occasionnés pour l’accomplissement du mandat d’administrateur sont remboursés au vu des pièces justificatives. Le rapport financier à l’Assemblée Générale ordinaire fera mention des remboursements de frais de mission, de déplacements ou de représentation.

Article 19 : Assemblée Générale extraordinaire
Si besoin est, ou sur la demande écrite au président du quart des membres, le président convoque une Assemblée Générale extraordinaire. Les conditions de convocations sont identiques à celles de l’Assemblée Générale ordinaire.
Pour la validité de ses délibérations, il est nécessaire qu’au moins la moitié des membres de l’association soient présents. Si le quorum n’est pas atteint, l’Assemblée extraordinaire est convoquée à nouveau, à quinze jours d’intervalle. Elle peut alors délibérer quel que soit le nombre de présents. Les délibérations sont prises à la majorité des deux tiers des membres présents.

Article 20 : Règlement intérieur
Un règlement intérieur peut être établi par le conseil d’administration qui le fait approuver par l’Assemblée Générale ordinaire.

TITRE IV : RESSOURCES DE L’ASSOCIATION

Article 21 : Ressources de l’association
Les ressources de l’association se composent :
1- des cotisations.
2- des subventions de l'État, des collectivités territoriales et des établissements publics.
3- du produit des manifestations qu’elle organise.
4- des intérêts et redevances des biens et valeurs qu’elle peut posséder.
5- des rétributions des services rendus ou des prestations fournies par l'association.
6- de dons.
7- de toutes autres ressources autorisées par la loi, notamment le recours en cas de nécessité, à un ou plusieurs emprunts bancaires ou privés.

TITRE V : DISSOLUTION DE L’ASSOCIATION

Article 22 : Dissolution
Elle ne peut être décidée qu’en Assemblée Générale extraordinaire. Celle-ci désignera un ou plusieurs liquidateurs qui seront chargés de la liquidation des biens de l’association et dont elle détermine les pouvoirs.
Les membres de l’association ne peuvent se voir attribuer, en dehors de la reprise de leurs apports financiers, mobiliers ou immobiliers, une part quelconque des biens de l’association.
L’actif net subsistant sera attribué obligatoirement à une ou plusieurs associations poursuivant des buts similaires et qui seront désignés par l’Assemblée Générale extraordinaire.




COMPTE-RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2014 DES
Amis de Sabeel France
Vendredi 6 juin 2014
de 14h à 15h15
au Centre des Naudières, 31 rue des Naudières
44400 Rezé (à côté de Nantes)
L’assemblée générale a été précédée jeudi 5 juin à 20 h par une rencontre avec Norma Marcos autour de son film « Fragments d’une Palestine perdue ». 32 personnes ont répondu à l’invitation.

Assemblée générale
35 personnes étaient présentes ou représentées, plus deux invités : Norma Marcos et Bertrand Vergniol, secrétaire général de Defap – Service protestant de mission et volontaire EAPPI à Hébron de novembre 2013 à janvier 2014.
Liste des présents ou représentés :
Marcelle Anouchian, Jean-Pierre Barde, Jean Boniol, Michel Boucher, Louis Boulanger, Monique Boulanger, Maurice Buttin, Claude Caillère, Gilbert Charbonnier, Michelle Charrière, Elisabeth Cotinat, Jean-Paul Cotinat, Jacques Dandréa, Philippe Daumas, Guy Fabréguettes, Christiane Gillmann, Anne-Françoise Goguel, Gertrud Hubert, Raymond Hubert, Olivier Josselin, Solange Laithier, Patrick Léger, Fred Lucas, Michel Mechineau, Martine Millet, Jean-Marc Petithory, Michelle Prevosto, Ernest Reichert, Marie Richard, Anne-Marie Rouanet, Jean-Claude Rouanet, Claude Smith, Monique Vallet, Jean-Claude Valomet, Philippe Westercamp.

Après l’accueil des membres et des invités par le président Ernest Reichert, nous passons au point 2 de l’ordre du jour :

2 - Adoption du compte rendu de l’A.G. du 31 mai 2013.
Le CR de l’AG 2013 est adopté à l’unanimité.

3 -Rapport moral du président (texte en Annexe 1)
Le rapport est adopté à l’unanimité.

4 - Pour le rapport manquant de la secrétaire Martine Millet, suite à un malentendu, le président Ernest Reichert ajoute :
·      Notre association compte actuellement 153 membres.
·      Plus de 600 personnes reçoivent la vague de prière et plusieurs d’entre eux la diffusent à leur tour dans leurs différents réseaux. C’est pourquoi certains d’entre nous la reçoivent en deux voire trois exemplaires car elle leur arrive de différents endroits !
·      Notre conseil d’administration s’est réuni quatre fois durant cette année.



5 - Les finances.
Le trésorier Guy Fabréguettes présente les finances (voir annexes 2 et 3) :
Annexe 2 :    Comptes de résultat hors colloque au 31 décembre 2013 et Compte de résultat du colloque.
Annexe 3 :    Bilan au 31 décembre 2013 et Budget prévisionnel 2014.
Guy Fabréguettes donne toutes les explications nécessaires.
Monsieur Valomet fait remarquer qu’il faudrait aussi chiffrer le temps d’engagement des bénévoles.
Quitus est donné au trésorier à l’unanimité.
Les rapports financiers 2013 et le budget prévisionnel 2014 sont adoptés à l’unanimité.

6 – Fixation du montant des cotisations pour 2014.
L’AG décide de reconduire pour 2014 le montant annuel des cotisations en vigueur :
-       20 € pour les adhérents ordinaires.
-       30 € et plus pour les membres bienfaiteurs.
-       10 € pour les étudiants et chômeurs.

7 – Élections pour le renouvellement du Conseil d’administration.
Gilbert Charbonnier ne se représente pas mais poursuit son activité locale et reste en relation étroite avec le CA. Avant de quitter le CA, Gilbert souhaite faire trois remarques :
    Le « Cri d’alarme de Pâques » a donné lieu à une veillée de prière en Avignon pour la visite du pape en Israël-Palestine.
    Il rappelle l’importance d’une lecture en groupe du livre de Naïm Ateek, comme il l’a lui-même organisé en Avignon, et recommande à chacun de faire de même !
    Ne pas oublier la semaine de prière du 21 au 27 septembre 2014.
Tous les candidats sont élus à l’unanimité :   Monique BOULANGER
                                                                            Philippe DAUMAS
                                                                            Christiane GILLMANN
                                                                            Fred LUCAS
                                                                            Ernest REICHERT.

L’AG est suivit par une très belle présentation avec projections par Bertrand Vergniol, secrétaire général du DEFAP - Service Protestant de Mission, qui a passé trois mois à Hébron dans le cadre du programme EAPPI (*) du Conseil œcuménique des Eglises : Israël-Palestine, Retour d’une mission de paix à Hébron.
Un échange avec le présentateur a eu lieu après la projection.
* EAPPI : Ecumenical Accompaniment Programme in Palestine and Israel / Programme œcuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël.


                                                                                          Notes prises par Martine Millet
                                                                                          Secrétaire des Amis de Sabeel France


Annexe 1
Rapport moral du Président

J’avais terminé mon rapport moral de président à notre a.g. 2013 par les paroles suivantes : « Notre rôle est d’être des témoins : témoins de ce qui se vit en Palestine, et relais de ce que nous transmettent nos partenaires chrétiens là-bas, de ce qu’ils y entreprennent, de leurs interpellations, de leur exigence de justice, et de l’offre de miséricorde pour tous de celui que nous appelons notre Maître. C’est notre raison d’être, et le travail ne manque pas. » Ces paroles restent d’actualité. Etre témoins et relais ne consiste ni à attendre et ne rien faire, ni à faire de l’activisme et à se disperser à tous vents, mais à faire et dire ce qui est possible et nécessaire là où nous sommes avec les forces que Dieu nous donne. Et ces forces sont toujours plus grandes que ce que nous imaginons, et Dieu les renouvelle selon ses besoins.
Notre secrétaire nous rendra compte tout à l’heure de nos activités de l’année passée. Les plus régulières consistent en la traduction et l’envoi régulier de l’invitation à la prière de Sabeel, ainsi que de la revue Cornerstone, et de diverses autres informations que nous trouvons significatives, en évitant de vous submerger par trop d’envois. Nous n’avons pas voulu nous associer à d’autres initiatives ou mouvements parce que nous sommes persuadés que notre priorité et notre raison d’être est d’abord de transmettre ce qui nous vient de Sabeel à Jérusalem et Nazareth, ou encore du mouvement Kairos. C’est ainsi que nous avons traduit (merci à ceux qui ont réussi à le faire en très peu de temps !) et diffusé pour Pâques le Cri d’Alarme de Pâques 2014 (Kairos Palestine EASTER ALERT), qui n’a pas manqué de susciter quelques réactions plutôt agressives du style « Vous importez le conflit israélo-palestinien en France », avec tous les sous-entendus que cela peut comporter. Ma réponse personnelle a été de dire que la meilleure manière de ne pas permettre à un conflit de se répandre, c’est de veiller à ce qu’il puisse être surmonté, autrement dit : à ce que justice soit faite. Toutes les belles paroles et pieuses attitudes ne pourront éviter ce nœud central. Et je crois que chacun de nous est appelé à participer à ce travail, entre autres en diffusant dans ses propres réseaux les informations et les interpellations que nous recevons, et en prenant la parole partout où c’est possible.
L’événement de l’année passée a été la tenue le 1er juin 2013, au lendemain de notre dernière assemblée générale, du Colloque « Du sionisme chrétien au document Kairos-Palestine », à Paris en collaboration avec le réseau « Chrétiens de la Méditerranée ». Une centaine de personnes y a participé. Les Actes de ce Colloque ont pu être publiés dès décembre, dans un délai impressionnant de rapidité grâce à l’engagement de Monique et Louis Boulanger. Un grand merci à eux ! Ces Actes sont le reflet de la richesse de ce colloque, entre autres dans les informations qui ont été données sur le « sionisme chrétien ». Il n’existe pas qu’aux Etats-Unis mais est présent aussi chez nous, de manière diffuse, et même inconsciente souvent, mais surtout bloquante dans nos diverses réalités d’Eglise, toutes confessions confondues. C’est pourquoi nous avons jugé prématuré de mettre en œuvre le deuxième volet du colloque que nous vous avions annoncé l’année dernière. Ce serait prématuré, sans parler du fait que nous nous sommes rendu compte de toute l’énergie, du temps, et aussi des finances que requiert l’organisation d’un tel colloque. Il nous semble plus urgent de commencer par valoriser ce qui a été fait et qui est disponible, et de toucher le plus possible de personnes non encore sensibilisées à notre mission, en particulier aussi des plus jeunes. C’est la mission de chacun de nous.
De même il nous faut continuer à diffuser la traduction française du livre de Naïm Ateek « Le cri d’un chrétien palestinien pour la réconciliation ». Aux dernières nouvelles de l’éditeur, seulement un peu moins de 200 exemplaires ont été diffusés, …et cela ne veut pas encore dire « vendus », voire lus. Il y a là une richesse dormante qui mérite d’être connue plus largement. Je suis sûr que vous-mêmes avez tous étudié cet ouvrage, et sans doute faites-vous circuler votre propre exemplaire. N’arrêtez pas d’y rendre attentif d’autres encore, et de les inviter à s’y plonger aussi. Beaucoup de ceux qui l’ont lu ont eu un regard nouveau tant sur leur propre foi que sur ce qui se vit en Israël et en Palestine, et sur la manière dont ces réalités nous interpellent.
Personnellement et comme l’avait souhaité notre conseil d’administration, j’ai pu participer à la 9ème Conférence internationale de Sabeel en novembre  dernier à Jérusalem, avec Martine Millet, autre membre de notre Conseil d’administration. Nous n’avons pas seulement participé à toutes sortes d’échanges, tous très riches, mais avons aussi rencontré toutes sortes d’acteurs de la vie palestinienne, chrétiens et musulmans, et aussi des Israéliens juifs engagés pour une société plus juste et plus respectueuse des droits de tous. J’ai été fortement impressionné par l’engagement de toutes ces personnes, leur force de résistance, leur refus de la violence. Ils ont beaucoup à nous apprendre, et ont besoin d’être soutenus. Ils comptent sur nous, très fortement.
C’est pourquoi notre priorité doit rester de sensibiliser nos Eglises et paroisses à ce besoin de justice, …même si nous ne savons pas toujours comment nous y prendre. Nous avons à apprendre les uns des autres en ce domaine.
Cette année est aussi pour nous une année d’élections : conformément à nos statuts, nous devons renouveler la moitié du Conseil d’administration des Amis de Sabeel France. Merci à tous ceux qui en sont, avec entrain et dévouement, et malgré les déplacements nécessaires à chacune de nos rencontres. Monique Boulanger, Philippe Daumas, Christiane Gillmann, Fred Lucas et moi-même, dont les mandats arrivent à échéance, sommes prêts à renouveler notre engagement pour une nouvelle période de quatre années. Peut-être d’autres se sont-ils manifestés pour nous rejoindre. C’est à espérer, et à souhaiter. Nous avons besoin de forces nouvelles. Quant à Gilbert Charbonnier, qui a été l’initiateur, l’inspirateur et la cheville ouvrière de notre association, il a décidé de ne pas demander le renouvellement de son mandat, tout en se disant prêt à continuer à nous assister dans toute la mesure de ses moyens. Je voudrais au nom de nous tous lui exprimer ici notre très grande et  très fraternelle reconnaissance. Si nous sommes là aujourd’hui, c’est grâce à toi, Gilbert. Merci !
A Sabeel-Jérusalem aussi, un passage de relais est en cours : lors de la dernière Conférence internationale, le Rév. Naïm Ateek, fondateur du Centre œcuménique de théologie de la libération palestinienne Sabeel et l’un des auteurs du document Kairos-Palestine, a demandé à être relevé de ses fonctions de responsable du Centre à la fin de 2013, tout en étant prêt à participer autant qu’il le pourra à divers projets. Il y a toujours à nouveau des moments où il faut passer le relais. Il faut que d’autres alors acceptent de prendre la relève pour continuer à porter le flambeau, -comme nous sommes tous invités à le faire : le flambeau du combat non violent pour que la justice soit mise en œuvre en Israël-Palestine, en vue de la paix et de la réconciliation. C’est ce que nous nous efforçons de faire à notre niveau, avec d’autres, et avec nos spécificités. Et nous voulons continuer à le faire. Merci.
Ernest Reichert
Président des Amis de Sabeel France

     

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire